mardi 14 mai 2013

Atom[ka] de Franck Thilliez


Résumé


Entre le moment où s’arrête la vie et celui où commence la mort il existe une frontière. 
Certains l’ont explorée…

À quelques jours de Noël une affaire d’envergure démarre pour Lucie Henebelle et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, quai des orfèvres. 
Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue et amie a disparu, alors qu’elle enquêtait sur un dossier explosif dont personne ne connaît le contenu. Sa seule trace n'est son identité griffonnée sur un papier détenu par un enfant errant  très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface : des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis grâce à des coups de fil mystérieux à la police. 

Tandis que l’enquête s’accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse. Un duel secret et cruel s’engage alors, détruisant le flic à petit feu…



Chronique de Méli



Étant une grande fan des œuvres de Franck Thilliez, je n’ai pas choisi ce livre pour sa couverture ni pour son résumé mais parce que je sais très bien que je vais tout de suite accrocher. 
On se demande à chaque fois ce que veux dire les titres de ses livres qui, d’apparence, sont assez bizarres mais on comprends leur signification au fil des pages. 

La couverture est jolie dans un panache de bleu avec au centre du vert et du jaune. C’est un lac gelé entouré d’arbres et sous la glace on voit une main tendue, les doigts écartés comme pour appeler à l‘aide. 
Les chapitres sont court et c’est-ce que j’adore à chaque fois dans ses livres en premier lieu et ensuite l’histoire est une pure merveille.

Les lieux et les personnages sont très bien détaillés à tel point que même si on à pas forcément envie de lire un thriller on se laisse tout de suite emporter dans ce livre sans nous en rendre compte jusqu’à ne plus pouvoir le lâcher.
Nous nous rendons compte que dans son œuvre rien n’est écrit par hasard. Tout est une succession de recherche intense de l’auteur qui nous propose une histoire qui peut être on ne peut plus vraie. Franck Thilliez nous fait partager ses découverte et nous aide à comprendre un peu plus une grande histoire qui s’est passée il y à plus de 26 ans. Il fait également référence dans son histoire à tous ses autres romans tel que Train d’Enfer pour Ange Rouge, Le syndrome [E], Gata[ka] et Ouroboros, ce qui nous fait bien plaisir et nous aides à nous replonger dans les histoires passées.

Les deux personnages principaux sont toujours aussi envoûtants et nous font bien rire par moment. La fin est surprenante (comme à chaque fois d’ailleurs) et nous n’avons qu’une hâte c’est d’avoir la suite des aventures de Franck Sharko et Lucie Henebelle entre les mains. 

Enfin si vous ne connaissez pas les livres de Franck Thilliez, n’hésitez pas foncez car c’est on ne peut plus réaliste mais pour certains d’entre vous, âmes sensibles s’abstenir !!!



Est-ce que j'ai aimé ce livre ?



Encore une fois j’ai plus qu’aimé ce que nous a écrit Franck Thilliez. C’est un auteur exceptionnel qui nous fait voyager au centre de ses écrits. Ses histoires sont simple à comprendre et il nous aide à chaque fois à percer les mystères de la vie. Pour moi, c’est un énorme coup de cœur et je n’ai qu’une hâte c’est de lire encore beaucoup d’autres de ses œuvres.



Une note ?



5/5



Nombre de pages : 598

ISBN : 978-2-265-09356-0

Éditeurs : Fleuve Noir



2 commentaires:

  1. Une jolie chronique, on y lit ton amour pour cet auteur
    NGM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Nico :-)
      C'est vrai que pour moi les oeuvres de Franck Thilliez sont de véritables coups de coeur :-)

      Supprimer