mardi 11 juillet 2017

Chroniques des vampires tome 11 Prince Lestat d'Anne Rice


Synopsis (Attention spoiler des tomes précédents)



Le monde des vampires est en crise. À travers la planète, une voix résonne dans l’esprit des plus anciens. À qui appartient-elle et quelles sont ses véritables intentions  ? Puissante et séductrice, la Voix les tire de leur sommeil et parvient à les asservir pour qu’ils exterminent les novices. Tout espoir semble perdu quand la grande Maharet, troublée et impuissante, s’isole du reste du monde avec sa jumelle Mekare, la porteuse du Noyau sacré, l’origine de tous les Buveurs de sang.
Un seul être, dont tous connaissent le nom, paraît de nouveau pouvoir guider les Enfants de la Nuit dans cette obscurité. L’éblouissant rebelle sans foi ni loi, l’enfant terrible, le prince insolent  : Lestat.


Chronique de Méli



La couverture est sobre, mais totalement suffisante et intrigue beaucoup.

Au début, une question essentielle vient avant de commencer ce roman. Est-ce que nous pouvons le lire indépendamment de la saga des Chroniques des vampires  ? Et bien la réponse est oui  !
Anne Rice dès le début, fait un récapitulatif de ses personnages et nous raconte la genèse du sang. Tout ce que nous avons besoin de savoir est écrit noir sur blanc ainsi que le jargon du sang pour, soit rappeler aux lecteurs des Chroniques des vampires, quels sont les liens, les termes employés par l'auteure et pour les novices de la saga, pour qu'ils comprennent facilement le roman et le jargon vampirique.
Dès le départ de l'histoire, Anne Rice nous transporte dans l'histoire. Elle nous replace ses nombreux personnages à raison d'un chapitre par personnage influent et important de l'histoire et on peut dire qu'ils sont nombreux... comme dans tous les romans de l'auteure.
C'est vraiment plaisant de faire un retour en arrière et de comprendre qui sont les personnages, d'où ils viennent et que font-ils.
On s'attache rapidement à eux, mais aussi nous arrivons à haïr certains. De nouveaux viennent se greffer dans l'histoire et nous les trouvons très charismatiques et totalement intégrés. On en apprend beaucoup sur eux, à tel point que nous avons le ventre qui se serre pour un personnage en particulier et de ce fait, nous n'arrivons plus à nous en détacher.
Comme à son habitude, Anne Rice est riche en descriptions et en narration. Tout est vraiment bien développé jusqu'aux dialogues. Son phrasé fait penser à des livres écrits en anglais de la période victorienne ce qui est loin d'être déplaisant pour les personnes appréciant les livres de ce genre. On convient que pour les personnes ayant du mal à accrocher à un roman, ça risque d'être un peu plus compliqué pour eux, mais ça vaut vraiment le coup qu'ils s'accrochent.
Au fur et à mesure que nous avançons dans l'histoire, nous sentons qu'elle renforce le caractère de ses personnages et qu'elle veut les réunir, mais nous ne savons pas dans quel but. Nous sentons la tension grandir petit à petit, jusqu'à ce que nous comprenions. Entre temps, nous en apprenons beaucoup sur certains personnages, des nouveaux et aussi des anciens. Nous sommes stupéfaits et subjugués à la fois de voir comment l'auteure nous apporte certaines choses sur un plateau d'argent et tout ça pour finir en feu d'artifice afin de nous en mettre plein les yeux. Ce sont des moments parfaits et incroyables.
Par la suite, quand nous comprenons ce qu'il se passe, l'angoisse monte, mais nous ressentons aussi toute la force des personnages, de Lestat, Louis, Pandora, Marius.... Qui sont de réels piliers des Chroniques de vampires. Mais ce qui nous chagrine un petit peu, c'est que des personnages assez puissants puissent être aussi fébriles par moment, ça donne moins de piquant à l'histoire et c'est bien dommage.
Un chaos est proche et notre angoisse est à son comble. On se demande comment va se dérouler cette histoire et aussi qui allons-nous perdre.
On s'attend à tellement de choses, que nous sommes vite déçus de voir à quelle vitesse Anne Rice a expédié ce passage tant attendu. Surtout que la chute est vraiment plate... On s'attendait largement à mieux.
À la fin, nous sommes ravis de voir certaines choses tout de même, même si nous avons un arrière goût un peu décevant qui traîne jusqu'au point final. Toutefois, nous sommes heureux de constater que cela annonce une suite et nous nous réjouissons de voir réapparaître certains personnages que nous apprécions tout particulièrement.


Est-ce que j'ai aimé ce livre  ?



Encore une fois, Anne Rice m'a éblouit. Ses écrits sont sublimes, totalement dépaysants et vraiment beaux. Je n'ai pas encore lus la saga des Chroniques des vampires, mais ça ne m'a pas dérangé du tout pour comprendre l'histoire. J'ai apprécié le fait que ses personnages s'aiment tous entre eux. Ils sont en grande majorité tous bisexuels et ça donne un romantisme absolu au roman. Même quand ils parlent, en tant que lectrice, j'ai ressentis tout l'amour qu'ils peuvent se transmettre seulement par leurs phrasés et leurs regards.
La fin m'a déçue je dois l'avouer. J'attendais tellement de voir une grosse apocalypse... j'ai vite déchanté. Heureusement que la toute fin a relevée un peu le niveau, mais il me reste ce petit bémol en travers de la gorge.


Une note  ?



4/5


Je tiens à remercier les Éditions Michel-Lafon pour m'avoir permis de lire ce très beau roman.

Citations : 


"Je voulais savoir, de tout mon coeur, ce qu'était la neige. Qu'est-ce que la beauté ? Qu'est-ce que l'amour ? Et aujourd'hui encore, je veux le découvrir ! Je veux voir à travers tes yeux, entendre à travers tes oreilles et parler avec ta voix. Mais tu m'a rejeté. Tu m'as abandonné dans les ténèbres et dans la misère."

"Après tout ce temps, après cette éternité, je suis encore sujet à ces peurs."

"Offre-moi les étoiles."

"C'est avec un plaisir certain que je peux enfin te dire, après toutes ces années, tous ces siècles que tu es et as toujours été une étoile scintillante sur ma route, alors même que tu n'avais aucun moyen de le savoir."


Nombre de pages  : 528

ISBN  : 978-2-7499-2437-3

Tarif  : 20€50 au format broché

Éditeur  : Éditions Michel-Lafon


www.michel-lafon.fr/

vendredi 2 juin 2017

Au cœur des Cornouailles de Nicole Thiry


Synopsis



Julie Clerveau de Villiers, jeune Française de 23 ans, est engagée par le duc de Combwirth comme gouvernante de son petit-fils, Michael Saint-James. À la suite d’un accident cérébro-moteur, le petit garçon, orphelin de mère, a perdu l’usage de ses jambes.
Julie s’attache immédiatement à ce petit lord, aigri par les séquelles de sa maladie et privé de l’affection d’un père qui le délaisse. Coureur de jupons, ce dernier est blessé dans son orgueil par la froideur de Julie et entreprend de la séduire.
Par sa spontanéité et sa fraîcheur, la jeune Française redonne le goût de la vie à Michael et gagne son affection.
Cependant, dans le vaste domaine ducal perché sur une falaise des Cornouailles, Julie perd tous ses repères et sa sérénité. Confrontée à la violence de ses propres émotions, elle se heurte à Gladys Gates, la dernière conquête – et la fiancée – de Brice Saint-James…



Chronique de Méli



La couverture est très attirante, colorée et nous donne envie d'en savoir plus sur cet ouvrage.

Au commencement de cette lecture, nous sommes tout de suite pris dans l'histoire.
L'auteure, Nicole Thiry, écrit de façon simple et efficace, ce qui rend encore plus ce roman agréable.
Nous prenons plaisir à suivre l'héroïne, Julie Clerveau de Villiers, car c'est une jeune femme simple et discrète avec tout de même son petit caractère.
Les pages se tournent toutes seules et grâce aux descriptions, nous avons vraiment l'impression d'être partis en vacances dans les Cornouailles.
Les personnages sont vraiment adorables et très touchants. Nous avons peur à un moment qu'ils ne soient pas simples vu qu'ils sont de la haute aristocratie, mais au final, nous sommes heureux de nous apercevoir qu'ils vivent aisément mais très simplement, sans avoir la grosse tête.
Un personnage en particulier nous touche énormément, il s'agit de ce jeune petit Lord. Il est vraiment adorable et on comprend les réticences qu'il a face aux autres et encore plus quand nous connaissons son passé.
Un autre personnage nous tape un peu sur les nerfs au premier abord. Il est froid et distant et de ce fait, nous n'arrivons pas à comprendre qui il est réellement, mais au final, c'est pour mieux apprendre à le connaître par la suite.
Dans ce roman, il y a un personnage semant la zizanie et au final qui le pimente un peu pour ne pas qu'il soit très linéaire.

Nous apprécions beaucoup les quelques mots écrits en Cornique que l'auteure met dans son roman, ce qui rend le roman encore plus attrayant et nous arrivons encore plus à nous immerger dans les Cornouailles en compagnie de nos protagonistes.
C'est une histoire vraiment belle, mignonne, digne d'un bon téléfilm. A de nombreuses reprises, je pouvais voir les images passer devant mes yeux ce qui est vraiment intéressant.
Bien sûr, quand nous commençons ce roman, nous savons d'avance quelle sera la fin, mais c'est une lecture sans prise de tête, vraiment agréable à lire et très fraîche.
La fin est vraiment bien créée, mais tout de fois, nous restons un peu sur notre faim et nous avons envie d'avoir la suite de la vie de Julie Clairveau de Villiers.
On croises les doigts  !



Est-ce que j'ai aimé ce livre  ?



J'avais besoin de beaucoup de fraîcheur et je n'ai pas été déçue la dessus. C'est un roman totalement prenant, qui m'a fait m'évader en Cornouailles. Moi qui rêve d'y aller depuis plusieurs années, c'est comme si j'étais déjà partie là-bas grâce au roman de Nicole Thiry et je l'en remercie.
Je vous invite grandement à découvrir ce merveilleux roman qui est un joli petit coup de cœur.

 Une note  ?



5/5


Je tiens à remercier les Éditions Persée pour m'avoir permis de lire ce merveilleux roman.


Nombre de pages  : 334

ISBN  : 978-2-8231-1626-7

Tarifs  : 9€99 au format numérique
             22€50 au format papier

Éditeur  : Éditions Persée



mercredi 31 mai 2017

Un amour de zombie de Kelly DiPucchio & Scott Campbell


Synopsis



Cet automne, tombez raide dingue amoureux !…

Morty est un gentil zombie qui cherche l’amour. Il le cherche partout : dans les salles de sport, au parc… Sans succe?s. Il s’est même inscrit sur adopteunzombie.com. Mais comment diable est-il cense? trouver celle qui saura faire battre son cœur ? Un conte illustré par Scott Campbell, l’auteur de La Machine à câlins.









Chronique de Méli



La couverture est très belle, attrayante et drôle à la fois ce qui nous donne envie de commencer cet album enfant très rapidement, d'autant plus que le titre nous fait beaucoup sourire.

Au départ, on se rend vite compte que cet album est très coloré et rempli de merveilleux dessins. C'est un très bon point.
Quand nous lisons l'histoire, nous la trouvons touchante, mignonne, drôle et triste à la fois.
Le personnage principal est vraiment drôle et totalement attachant. Il nous fait sourire et rire plusieurs fois d'ailleurs. Mais nous avons un gros pincement au cœur pour lui quand nous connaissons son histoire.

L'histoire est vraiment plaisante à lire. Nous la trouvons facile et vraiment adaptée aux enfants.

La fin de cet album est vraiment belle et nous sommes heureux de le terminer sur une aussi belle note.


Est-ce que j'ai aimé ce livre  ?



C'est une très belle découverte. Je me suis laissé prendre dans cette jolie histoire et j'ai totalement adoré.
L'écriture est simple à comprendre et donnera le sourire aux petits comme aux grands. Ça va vous émerveiller  !


Une note  ?



5/5


Je tiens à remercier les Éditions Little Urban ainsi que Babelio pour m'avoir permis de découvrir ce très bel album enfant.


Nombre de pages  : 32

ISBN  : 978-2-3740-8016-1

Tarif  : 10€50 au format broché

Éditeur  : Éditions Little Urban 



mardi 30 mai 2017

Alfie Bloom et le voleur de talisman de Gabrielle Kent


Synopsis



Du jour au lendemain, la vie solitaire et sans intérêt d'Alfie Bloom a été bouleversée quand il a hérité du château de Hexbridge. Mais le prix est lourd à payer : des dangers qu'il n'aurait jamais imaginés le guettent désormais à chaque instant. Quand Ashford, son ami le majordome, est enlevé sous ses yeux au beau milieu de la nuit par des elfes malfaisants. Alfie ne sait plus à qui se fier. Pour le récupérer, un terrible échange est proposé...










Chronique de Méli



La couverture est tout aussi belle que le premier tome et nous donne encore plus envie de commencer ce second.

Au commencement de ce roman, nous prenons plaisir à retrouver Alfie et tout son entourage.
Très rapidement, l'action arrive et nous sommes embarqués dans une histoire où la magie est chose essentiel dans ce second tome.
Nous nous demandons ce qui a bien pu se passer pour un personnage en particulier et nous nous demandons ce qu'il est réellement.
Pour un petit personnage, pas de doute sur son identité, car nous le voyons venir de loin.
Rapidement, nous avons l'impression de vivre dans l'obscurité et dans la brume. Nous n'en sortirons que très peu de fois le temps de cette lecture.
Nous trouvons la suite de cette saga très prenante et toujours aussi bien écrite ce qui nous fait encore plus plaisir.
De nouveaux personnages viennent faire leur apparition et nous apprenons à les connaître au fur et à mesure que nous tournons les pages. Certains sont vraiment mauvais et nous le savons tout de suite.
Ce qui est bien dans ce roman, c'est que c'est aussi bien un roman jeunesse par son écriture et son histoire, mais les adultes se laissent absorber facilement dans cet univers totalement fantastique et féerique.
Quand nous arrivons à la fin de cette histoire, nous savons que tout n'est pas terminé et que c'est juste partie remise. Nous sentons qu'Alfie n'en a pas terminé dans ses aventures et nous avons vraiment hâte de connaître la suite.


Est-ce que j'ai aimé ce livre  ?



Une fois de plus, Gabrielle Kent m'a fait passer un merveilleux moment en compagnie d'Alfie. Cette histoire, bien qu'un peu différente de la première m'a donné froid et des frissons. J'avais vraiment l'impression de vivre dans la pénombre et ce n'est pas pour me déplaire.
La fin est à la hauteur de mes espérances et j'ai vraiment hâte de lire la suite de cette saga.


Une note  ?



4,5/5


Je tiens à remercier les Éditions Michel-Lafon pour m'avoir permis de lire ce très beau roman.


Nombre de pages  : 247

ISBN  : 978-2-7499-2733-6
 

Tarifs  : 14€95 au format broché

Éditeur  : Éditions Michel-Lafon 



lundi 29 mai 2017

Nujeen, l'incroyable périple de Nujeen Mustafa avec Christina Lamb


Synopsis



En 2015, Fergal Keane, journaliste à la BBC, repère dans la foule des migrants une adolescente en fauteuil roulant. Emu et admiratif devant tant de cran, il recueille son témoignage. Aussitôt, les medias et les réseaux sociaux s’enflamment…

Avec la collaboration de Christian Lamb, Nujeen raconte comment elle a trouvé le courage de s’engager dans ce dangereux périple de 6 000 kilomètres, depuis la Syrie jusqu’à l’Allemagne en passant par la Grèce et la Hongrie…

Un récit porté par l’incroyable détermination de Nujeen et le principe auquel elle n’a pas dérogé : ne jamais être une victime.




Chronique de Méli




La couverture représente la jeune fille Nujeen qui a vécu un grand périple et nous la raconte au travers de son histoire.

Quand nous commençons cette biographie, nous sommes tout de suite happés par son récit.
Elle nous conte, au travers de ses phrases, son incroyable épopée pour sauver sa vie de la guerre qui se déroule en Syrie.
Elle nous raconte au départ sa vie, juste avant la guerre, son handicap et comment ils vivent là-bas. C'est une jeune fille remarquablement cultivée et nous en sommes vraiment surpris. D'autant plus quand nous savons d'où lui vient toute cette culture, c'est totalement incroyable. C'est une culture différente certes, mais on comprends que ce n'est pas la même richesse. Eux, ont pour richesse, l'amour, ce qui nous rend totalement admiratif et nous trouvons ça plus humain. Grâce à Nujeen, nous venons à nous remettre en question au sujet de cette richesse et nous comprenons que nous sommes plus pris par l'argent que par l'amour. Sans argent, même si nous avons l'amour, nous ne sommes rien. Qu'eux, ils sont juste heureux de ce qu'ils ont, et nous en sommes admiratifs.
La guerre se glisse petit à petit dans les pages et là, c'est la descente aux enfers.
Ce qui est vraiment intéressant, c'est de voir que les médias ne nous expliquaient pas réellement ce qu'il se passait là-bas et surtout, qu'ils racontaient bien ce qu'ils voulaient.
Au travers de son histoire, nous comprenons réellement ce qu'il se passe, d'où vient réellement la guerre et tout ce que les habitants de ces lieux en guerre endurent. Nous sommes en colère de voir que la guerre est venue d'un gouvernement vraiment pas stable du tout et que les djihadistes en ont profité pour s’immiscer dans la brèche et prendre la population par les «  sentiments  » pour pouvoir mieux les avoirs dans la poche.
Et c'est là que le drame commence.
Nous avons mal au ventre de lire tout ça et ça nous attriste vraiment.
Nujeen nous parle tellement bien de sa famille que c'est comme si nous la connaissions réellement et nous les trouvons vraiment touchants, surtout Nasrine, une de ses sœurs que nous suivons tout au long de ce périple.
Nous commençons à faire ce long voyage jusqu'à la liberté en leur compagnie. Mais comme tout le monde peut se douter rien n'est simple. Le chemin est semé d’embûches et encore plus quand on sait que Nujeen est en chaise roulante.
Nous trouvons qu'ils ont un énorme courage. Déjà de fuir leur pays, mais ensuite, d'aller totalement dans l'inconnu, dans un univers différent, des pays de cultures différentes, d'autres façons de vivre...
On imagine aisément à quel point cela peut être totalement déboussolant pour eux et ça nous serre un peu plus fort le cœur.
Quand nous voyons les nombreux pays par lesquels Nujeen et sa famille doivent passer, nous nous demandons ce qu'il va bien pouvoir se passer dans chacun d'eux, quels vont être les prochains obstacles. C'est angoissant, mais ça nous donne encore plus envie de savoir.
Après de nombreux pays traversés, de nombreux kilomètres engloutis et d'argent dépensé, nous arrivons enfin au bout de ce calvaire.
Nous voyons ce que devient Nujeen, et nous parle de sa rencontre avec des stars qu'elle idolâtre.
Elle voit enfin la lumière du bout du tunnel et nous sommes heureux de voir que le bonheur est bien présent.


Est-ce que j'ai aimé ce livre  ?



C'est vraiment une biographie que je recommande. Je suis heureuse d'avoir pu me faire ma propre opinion au sujet de la Syrie et des Syriens. Les médias racontent bien ce qu'ils veulent et nous ne savons pas réellement ce qu'il se passe. Grâce à ce livre, j'ai enfin pu avoir ma propre idée sur le sujet.
Je vous le recommande chaudement, car la vie de Nujeen n'a pas été simple et c'est vraiment intéressant à lire.


Une note  ?



5/5


Je tiens à remercier les Éditions Harper Collins ainsi que Babelio pour m'avoir permis de lire cette merveilleuse biographie.


Nombre de pages  : 416

ISBN  : 979-1-0339-0012-2

Tarifs  : 18€ au format broché
             11€99 au format numérique

Éditeur  : Éditions Harper Collins



jeudi 26 janvier 2017

Sorties littéraires du 26 janvier 2017

Aujourd'hui, je vous propose de découvrir une nouveauté aux Éditions du Caïman.


                Le vrai du faux, et même pire de Martine Nougué




La Pointe, un quartier pittoresque de Sète, petit port sur l’étang de Thau. Trois figures locales pas très recommandables ont disparu : le plus gros producteur d’huîtres du bassin, le patron proxénète du café de La Pointe et un petit malfrat coutumier des mauvais coups. La gendarmerie relie ces disparitions aux vols et trafics de coquillages qui se multiplient sur la lagune. Ce n’est pas l’avis de Marceline, vieille militante éco-féministe, qui oriente l’opinion sur les événements pour le moins bizarres qui surviennent depuis quelques temps dans le coin : morts suspectes d’animaux, pluies de pelotes de filaments, odeurs pestilentielles certains jours...
Qui empoisonne La Pointe, et à quelles fins? Qui tue sur le bassin et pourquoi? L’opinion s’enflamme et la rumeur court : des savants fous ? Des services secrets ? Des sociétés occultes ? Le capitaine Pénélope Cissé, chargée de l’enquête, va chercher à démêler le vrai du faux...



N'hésitez pas à découvrir ce polar sur le site des Éditions du Caïman

Vous le retrouvez au prix de 12€00 au format broché. 

Pour le commander, suivez ce lien :  http://www.editionsducaiman.fr/boutique/polars-en-france/le-vrai-du-faux-et-meme-le-pire-de-martine-nougue.html

Je vous souhaite à tous de très bonnes lectures.


mercredi 25 janvier 2017

Sorties littéraires du 25 janvier 2017

Beaucoup de sorties ce jour-ci donc je ne vais pas tout vous détailler. Je vous laisse juste les titres des livres que je vais différencier dans chaque catégorie. 


Catégorie Romans, nouvelles et associés.



- Les chronique de Ren tome 2.5 Féérie à Ferin de Faith Kean
- La nuit de feu de Éric-Emmanuel Schmitt
- After Work de Jaelyn Foster
- L'homme parfait n'existe pas de Wendy Donella
- Bastard tome 1 Bastard de J.L. Perry
- L'ombre de la montagne de Gregory David Roberts
- My favorite mystake épisode 5 de Chelsea M. Cameron
- Elle de Frédérique de Keyser
- La droite buissonnière de François Bousquet
- La peau, l'écorce de Alexandre Civico
- My favorite mystake tome 1 de Chealsea M. Cameron
- Cachez cette identité que je ne saurais voir de Philippe Val
- Enfin toi de Molly McAdams
- Another story of bad boy épisode 1 de Mathilde Aloha
- La lettre de Lily Haime
- Torride, sexy et dangereux tome 3 de Rose M. Becker
- Impyrium livre 1 de Henry H. Neff
- Barefoot bay tome 3 Pieds nus au soleil de Roxanne St. Claire
- Cinquante nuances plus sombres de EL James
- Le carnet secret de Simon Feximal tome 1 The Caldwell ghost
- Alpha et oméga tome 1 Le biker et son oméga de Lisa Oliver
- Les vauriens de Hashivam tome 1 Pour lui plaire de Lorraine Heath
- Le temps des moines de Danièle Herveu-Léger

- Jeu de piste et énigmes à Paris de Jean-Richard Matouk
- Dictionnaire de la musique de Collectif
- Accross : La nouvelle gardienne du temps de Nikki Jenkins et S. Langlois
- Arena 13 tome 2 La proie de Joseph Delaney
- Les étoiles de Noss Head tome 5 Origines 2 ème partie de Sophie Jomain
- Les couturières tome 3 La Vénus en velours de Loretta Chase
- Les Sullivan tome 7 D'une seule caresse de Bella André
- Rosemary beach tome 10 Mase & Reese : Don't Go de Abbi Glines
- Rosemary beach tome 11 Mase & Reese : Come Back de Abbi Glines
- Rosemary beach tome 12 When you're back de Abbi Glines
- Les gardiennes de l'aube tome 1 Rose, la lutte contre le destin de Virginie Carré-Lapresad
- Kel tome 4 Le général Taureau de Andréa Schwartz





Catégorie BD et Mangas



- Viewfinder tome 8 de Ayano Yamane
- Médicis tome 1 Cosme l'ancien - De la boue au marbre de Giovanni Lorusso
- Nains tome 6 Jorun de la forge de Pierre-Denis Goux
- Zombies Nechrologies Tome 3 La peste de Stéphane Bervas
- Sket dance tome 20 de Kenta Shinohara
- Les maîtres inquisiteurs tome 6 À la lumière du chaos de Stefano Martino
- Prison School tome 11 de Akira Hiramoto
- Les savants tome 2 Uraniborg, 1594 de Franck Isambert
- Hunt, le jeu du loup-garou tome 3 de Koudo
- Black prince & White prince tome 1 de Makino
- Toriko tome 34 de Mitsutoshi Shimabukuro
- Les Kinra girls tome 20 La maison abandonnée de Elvire Murail
- Des espaces vides de Miguel Fransisco
- Hellspawn Intégrale de Todd McFarlane
- La malédiction de Gustave Babel de Gess
- Terra prime tome 3 Deuil de Stéphanie Ropers
- Jean Doux et le mystère de la disquette molle de Philippe Valette
- Homicide, une année dans les rues de Baltimore tome 2 4 février- 10 février 1988 de Philippe Squarzoni
- Rozko tome 2 Les enfants de Marie de Alexeï Kispredilov
- Astronauts in trouble de Larry Young


Bonne journée à tous et bonnes lectures !